Marie-Pauline MARTIN


paulinart yahoo.fr

Docteur en histoire de l’art (Université de Paris I-Sorbonne, sous la direction de D. Rabreau), diplômée de philosophie (DEA, Université de Lille III) et de musicologie (Conservatoire de Paris), Marie-Pauline Martin est maître de conférences en Histoire de l’art moderne (XVIIIe siècle) à l’Université de Provence (Aix-Marseille I), et membre de l’U.M.R. Telemme. Elle consacre ses recherches à l’étude du système des arts du siècle des Lumières, aux stratégies d’écriture des Vies d’artistes de ce siècle, ainsi qu’à la réception critique de l’ornement rocaille.

Ancienne pensionnaire de l’Institut National d’Histoire de l’Art (2009-2011), elle collabore, depuis 2007, au Centre Allemand d’Histoire de l’Art, à l’édition critique intégrale des Conférences de l’académie royale de peinture et de sculpture (1648-1792), sous la direction de Christian Michel et Jacqueline Lichtenstein.

Formation

- 2006 : Doctorat d’histoire de l’art, Université de Paris I-Sorbonne, sous la direction de D. Rabreau (« Juger des arts en musicien. Un aspect de la pensée artistique du siècle des Lumières en France, 1741- 1803 »).

- 2004 : DEA de philosophie, Université de Lille III-Charles de Gaulle, sous la direction de C. Kintzler.

- 2001-2003 : Classes supérieures d’histoire de la musique, Conservatoire de Paris (CNR).

- 2001 : DEA d’histoire de l’art, Université Paris I-Sorbonne, sous la direction de D. Rabreau.

Enseignement

Depuis 2011 : Maître de conférences, Histoire de l’art moderne, Université de Provence, U.M.R. Telemme / Cemerra

2006-2008 : Chargée de cours à l’Université de Nantes, département d’histoire de l’art

2004-2006 : ATER à l’Université de Nantes, département d’histoire de l’art

2001-2004 : Allocataire moniteur à l’Université de Paris I-Sorbonne, département d’histoire de l’art

Contrats et bourses de recherche

2009-2011 : Pensionnaire à l’Institut National d’Histoire de l’Art (programme « L’art par-delà les beaux-arts »)

2007-2011 : Boursière de la fondation Garda Henkel au Centre allemand d’Histoire de l’Art, attachée au programme d’édition intégrale des Conférences de l’Académie royale de Peinture et de Sculpture, sous la direction de C. Michel et J. Lichtenstein.

2007 : Chargée de mission au musée de la Musique sur l’exposition « Richard Wagner. Visions d’artistes ».

2003 : Bourse du DAAD (séjour de recherche et d’études linguistiques, Institut Goethe de Berlin)

2001-2004 : Allocataire de recherche, Université de Paris I-Panthéon Sorbonne

2001-2002 : Chargée de mission au musée de la Musique sur l’exposition « Figures de la passion ».

Responsabilités administratives et culturelles

2004-2013 : Secrétaire-ajointe (2004-2008), puis membre du Conseil d’Administration (2009–2013) de l’association GHAMU (Groupe Histoire de l’Art et Mentalités Urbaines, Université de Paris I).
Depuis 2006 : Vice-présidente de l’association Fortissimo, organisatrice d’une saison de musique de chambre à Orléans (salle de l’Institut).

Depuis 2010 : Membre du comité de programmation musicale du Collège des Bernardins.

Depuis 2008 : Co-directrice artistique du festival Les Heures des Bernardins .

Depuis 2007 : Programmation du cycle de concerts Le Musée imaginaire des musiciens destinés aux musées français (Aix-en-Provence, Nîmes, Orléans, INHA).

Publications

Édition de sources

- Conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture, édition critique intégrale, sous la direction de Jacqueline LICHTENSTEIN et de Christian MICHEL, tome III : Les Conférences de 1699 à 1712, Paris, ENSB-A, 2009, 326 p.

- Conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture, édition critique intégrale, sous la direction de Jacqueline LICHTENSTEIN et de Christian MICHEL, tome IV : Les Conférences de 1712 à 1746, Paris, ENSB-A, mars 2010, 656 p.

- Conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture, édition critique intégrale, sous la direction de Jacqueline LICHTENSTEIN et de Christian MICHEL, tome V : Les Conférences de 1746 à 1752 à , Paris, ENSB-A, à paraître 1er semestre 2012.

- Conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture, édition critique intégrale, sous la direction de Jacqueline LICHTENSTEIN et de Christian MICHEL, tome VI : Les Conférences de 1752 à 1789, Paris, ENSB-A, à paraître en 2013.

Ouvrages

- Juger des arts en musicien. Un aspect de la pensée artistique de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Maison des Sciences de l’Homme/Centre allemand d’histoire de l’art, 2011, 126 p.

- La musique : un imaginaire et un argument dans la littérature artistique française des Lumières, Paris, Symétrie-Palazzeto Bru-Zane/INHA, à paraître en 2013.

- [en collaboration avec Chiara SAVETTIERI], La musique face au système des beaux-arts, ou les vicissitudes de l’imitation (1690-1803), Paris, Vrin, à paraître en 2013.

- Objectif musée de la musique. Guide des collections d’instruments et d’œuvres d’art, Actes Sud Jr/musée de la musique, 2008, 96 p.

Articles publiés dans des revues à comité de lecture

– « La reconnaissance du génie du peintre : fictions, mises en scène et stratégies dans les Vies de Gérard de Lairesse au XVIIIe siècle », Histoire de l’art, n° 69, à paraître 1er semestre 2012.

– « La vision du système des arts, du Discours préliminaire (1750) au frontispice de l’Encyclopédie (1764) : une simple traduction du texte par l’image ? », Les nouvelles de l’estampes, Décembre 2010-janvier 2011, n° 233/234, p. 6-17.

– « L’imaginaire de la musique et le hiéroglyphe du paysage chez Diderot », Paysages sonores. Images Re-vues, n°7, 2009 (http://imagesrevues.org/Article_Archive.php ?id_article=51)

– « La peinture n’est qu’un enfantillage, mais la musique est un art », Revue de l’Art, 156, 2007-2, p. 55-65.

Contributions à des ouvrages collectifs

- « Système », in Anne Lafont (dir.), 1740 : un abrégé du monde. Autour de Dezallier d’Argenville, Paris, INHA/Fage, à paraître 1er semestre 2012.

- « Le Prix de Rome en 1803, ou l’émulation des arts réunis », Le prix de Rome de musique (1803-1968), ouvrage collectif sous la direction de Julia LU et Alexandre DRATWICKI, Lyon, Editions Symétrie, 2011, p. 31-43.

- « Die Allegorien der Musik und der Architektur im Frontispiz der Encyclopédie : zwei Schwestern an Rande des Systems der Schönen Künst », Druckgraphik, zwischen Reproduktion und Invention, réunis par Markus A. CASTOR, Jasper KETTNER, Christien MELZER et Claudia SCHNITZER, Berlin et Munich, Deutscher Kunstverlag, 2010, p. 195-205.

- « Un ‘Je-ne-sais-quoi de théâtral’. Remarques sur la théâtralité du Corésus et Callirhoé de Fragonard », Un chef d’œuvre d’émotions : le Corésus et Callirhoé de Fragonard, ouvrage collectif sous la direction de Daniel RABREAU et de Christophe HENRY, Bordeaux, William Blake & Co, 2007, p. 69-83.

- « L’imaginaire de la musique et le hiéroglyphe du paysage chez Diderot », Paysages sonores. Images Re-vues, n°7, 2009 (http://imagesrevues.org/Article_Archive.php ?id_article=51)

- « Die Allegorien der Musik und der Architektur im Frontispiz der Encyclopédie : zwei Schwestern an Rande des Systems der Schönen Künst », », Druckgraphik, zwischen Reproduktion und Invention, réunis par Markus A. CASTOR, Jasper KETTNER, Christien MELZER et Claudia SCHNITZER, Berlin et Munich, Deutscher Kunstverlag, 2010, p. 195-205.

- « Le Prix de Rome en 1803, ou l’émulation des arts réunis », Le prix de Rome de musique (1803-1968), ouvrage collectif sous la direction de Julia LU et Alexandre DRATWICKI, Lyon, Editions Symétrie, à paraître en 2010.

Contributions à des actes de colloques

- « "L’impitoyable lorgneur" porté au tribunal des "amateurs" : Pierre Estève au Salon de 1753 », Le public et la politique des arts au siècle des Lumières, actes du colloque (INHA, 17, 18 et 19 décembre 2010) sous la direction de Daniel RABREAU et Christophe HENRY, Bordeaux, William Blake and co, p. 63-74.

- « Watteau en Narcisse, ou le « génie » de la peinture : remarques sur le frontispice du recueil Jullienne », Watteau au confluent des arts : esthétiques de la grâce, actes du colloque (musée des beaux-arts de Valenciennes, organisé par l’Université de Valenciennes, centre de recherche CALHISTE, 2 et 3 avril 2009) sous la direction de Valentine TOUTAIN-QUITTLIER et Chris RAUSEO, à paraître.

- « Lorsque les sciences exactes revendiquent la conscience du génie musical : l’Essai sur le perfectionnement des beaux-arts (1803) de Révéroni Saint-Cyr », Les sources du Romantisme français, actes du colloque (Venise, Palazetto Bru-Zane et Versailles, Centre de Musique Baroque, 11, 12 et 17 octobre 2009), sous la direction d’Alexandre DRATWICKI, à paraître.

- « Die Harmonielehre in der Architektur auf dem Prüfstand der Aufklärung », Rythmus. Harmonie. Proportion. Zum Verhältnis von
 Architektur und Musik, actes du colloque (Salzburg, 18-21 mars 2010, Universität Paris-Lodron), sous la direction d’Andrea GOTTDANG, à paraître.

- « Déduire du sentiment musical un nouveau système des beaux-arts : Mirabeau spectateur et critique d’une symphonie de Raimondi », Les mutations des discours sur l’art en France au XVIIIe siècle, actes du colloque (Lausanne, Paris, Rome, 2008) réunis par C. MICHEL, Paris, MSH/DFKG, à paraître en 2011.

- « Saint ou Génie ? La réception critique et iconographique de Mozart en France (1801-1843) », La réception de l’œuvre de Mozart en France, jusque vers 1830, actes du colloque (Poitiers, Université, décembre 2006), réunis par Jean GRIBENSKY et Patrick TAÏEB, Poitiers, Presses Universitaires, sous presse.

- « Gluck, le génie et son aura. Du musicien inspiré à l’inspiration de la musique », L’artiste et sa Muse, actes du colloque (Villa Médicis, mars 2005) réunis par Alexandre DRATWICKI et Christiane DOTAL, Somogy, Coll. d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome, 2006, pp. 163-176.

- « L’analogie des proportions architecturales et musicales : évolution d’une stratégie », C.-N. Ledoux et le Livre d’Architecture. L.-E. Boullée et l’utopie de l’art, actes du colloque (Paris, BNF, septembre 2005) réunis par Daniel RABREAU et Dominique MASSOUNIE, Paris, Editions du Patrimoine, 2006, pp. 40-47.

Comptes-rendus d’ouvrages

- Gudrun Valerius, Académie royale de Peinture et de Sculpture, 1648-1793. Geschichte. Organisation. Mitglieder (Norderstedt, Books on demand Gmbh, 2010), pour la Revue de l’art, n° 173, 2011-3, p. 83.

- Georges-Louis Le Rouge, Détail des nouveaux jardins à la mode. Réimpression de l’édition originale, Paris, 1775-1790, présentée par Iris Lauterbach (Nördlingen, Verlag Dr. Alfons Uhl, 2009), pour la Revue de l’art, n° 173, 2011-3, p. 86-87. (à paraître)

- Charlotte Guichard, Les amateurs d’art à Paris au XVIIIe siècle (Paris, Champs Vallon, collection « Époque », 2008) pour la Revue de l’art (2010-1, n° 167, p. 82-83).

- Marian Hobson, L’art et son objet. Diderot et la théorie de l’illusion en France au XVIIIe siècle, pour la Revue de l’art (2010-3, n° 169, p. 80-81).

- Philippe Junod, Chemins de traverse. Essai sur l’histoire des arts (Somogy, 2008), pour la Zeitschrift für Kunstgechichte (2009-4, p. 589-590).

Notices

- « Wagner : une aura existant contre le temps et les frontières », notices pour L’Histoire par l’image, 2009 (http://www.histoire-image.org).
- « Quand le pinceau se mesure au génie wagnérien », notices pour L’Histoire par l’image, ibidem.
- « Le wagnérisme : une notion perméable », notices pour L’Histoire par l’image, ibidem.

Champs de recherche

– L’enjeu historique des critiques de l’ornement rocaille au XVIIIe siècle en France
– L’écriture des Vies d’artistes au XVIIIe siècle : anecdotes, fictions, stratégies politiques et identitaires
– Critiques et théories artistiques du siècle européen des Lumières
– L’argument musical dans la littérature artistique du siècle des Lumières
– Les conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture (1648-1792).