Accueil > Publications > Chez d’autres éditeurs > « Corrélations : les objets du décor au siècle des Lumières »


« Corrélations : les objets du décor au siècle des Lumières »

Présentation du livre à l’INHA le 18 novembre 2015, salle W. Benjamin


Expositions, nouvelles présentations muséographiques, colloques internationaux, programmes de recherche, travaux universitaires, publications : les arts du décor connaissent ces dernières années un vaste regain d’intérêt. Le présent volume répond à une actualité. Il entend également porter un regard renouvelé sur l’ameublement des demeures, en interrogeant la qualité artistique et technique des objets, mais aussi leurs significations sociales et culturelles. Autour d’une réflexion commune, professeurs des universités et jeunes chercheurs, conservateurs, spécialistes des arts décoratifs, de peinture, d’architecture, de littérature et d’histoire du genre font le point sur les mutations épistémologiques récentes et ouvrent la discussion.

Loin d’être un amas désaccordé de bibelots, les intérieurs du XVIIIe siècle proposent un système unitaire cohérent, où arts manufacturés et beaux-arts cohabitent. Quels liens ces artefacts de nature et de statut hétérogènes entretiennent-ils entre eux et avec leur environnement ? Comment le principe d’harmonie fonctionne-t-il et s’adapte-t-il à la variété des aménagements et à la succession rapide des goûts ? Quel écart existe-t-il entre ce que les traités et la critique esthétique du temps préconisent et ce qu’attendent les commanditaires et les acheteurs ? Telles sont les questions que soulèvent les auteurs du recueil, à partir d’exemples célèbres ou méconnus de décors réalisés en France, en Grande-Bretagne, en Italie et en Suisse, entre la fin du XVIIe siècle et le début du XIXe siècle.

Une présentation de l’ouvrage est organisée le mercredi 18 novembre de 12 h à 16 h ​à l’INHA (salle Walter Benjamin) dans le cadre du séminaire de Michaël Decrossas « Penser le décor : quelques hypothèses sur ses fonctions dans l’histoire de l’art (XVIIIe–XXIe siècles)  ».


Table des matières

« Roland Mortier et les Études » par Hervé Hasquin

« Pour une mise en corrélation des arts et des savoirs : introduction à l’étude des intérieurs domestiques » par Anne Perrin Khelissa

Première partie — Principes et logiques structurants

« Le système d’ameublement des élites françaises au XVIIIe siècle » par Christian Michel

« Decorated Interiors : Gender, Ornament, and Moral Values » par Mary Sheriff

« L’appartement au XVIIIe siècle : un espace diversifié au service d’une convivialité nouvelle » par Claire Ollagnier

Deuxième partie — Normes et pratiques sociales

« Une application de la théorie du décorum : le décor textile de la chambre du roi au palais de l’archevêché de Reims, le jour du sacre de Louis XV » par Pascal-François Bertrand

« Declaring an interest : the decoration of Norfolk House, London (1748-1756) » par Sarah Medlam

« “Trop doré pour la Suisse” : canon parisien et convenance neuchâteloise » par Carl Magnusson

Troisième partie — Dispositions et assemblages plastiques

« Le cabinet du Régent au château de Saint-Cloud : un décor pour une collection de petits bronzes. Essai de reconstitution » par Michaël Decrossas

« Du “tact flou et séduisant des couleurs” chez Jullienne ou l’art de marier tableaux, porcelaines, laques, statuettes, meubles, et autres effets » par Isabelle Tillerot

« La rencontre des matériaux au service de l’harmonie du décor ? L’exemple du salon Martorana du palais Comitini à Palerme (1765-1770) » par Sandra Bazin-Henry

Quatrième partie — Imaginaires et incarnations sensuels

« “L’amour égalisait tout” : l’unité du décor des intérieurs libertins du roman des Lumières » par Fabrice Moulin

« Le succès du boudoir au XVIIIe siècle ou les prestiges de l’intime » par Alexia Lebeurre

« La nature dans le boudoir » par Bérangère Poulain

Bibliographie générale
Notices biographiques des auteurs

Télécharger la table des matières


Corrélations : les objets du décor au siècle des Lumières, Anne Perrin Khelissa (dir.), collection « Études sur le XVIIIe siècle », vol. 43, Éditions de l’Université de Bruxelles, octobre 2015.
264 pages, 60 illustrations
28€
ISBN 978-2-8004-1585-7