Accueil > Archives et galeries > Année 2012 > Expositions > Boîtes en or et objets de vertu au XVIIIe siècle

Boîtes en or et objets de vertu au XVIIIe siècle

Une précieuse exposition à découvrir au musée Cognacq-Jay jusqu’au 6 mai


Conservant une des plus importantes collections de boîtes et d’"objets de vertu" en France, le musée Cognacq-Jay propose une exposition originale associant parcours clair et discours ambitieux.

L’origine de l’expression « objets de vertu » est un peu obscure : il s’agirait soit d’un anglicisme, « Vertue » étant le nom d’un orfèvre ou d’un collectionneur ; soit d’un souvenir de l’émigration des protestants de France, à la révocation de l’Edit de Nantes, ceux que l’on appelait « les Vertueux », parce qu’ils n’avaient pas voulu renier leur foi - parmi lesquels se trouvaient de nombreux artistes et artisans, en particulier des orfèvres.

Ces « objets de vertu » n’en sont pas moins de véritables chefs-d’oeuvre en métaux précieux, le plus souvent enrichis de pierres dures et de pierres précieuses, ou couverts de nacre, de porcelaine ou d’émail translucide.

Il s’agissait d’objets précieux, à l’usage domestique parfois réel, mais qui servaient plus souvent de cadeaux et dont la valeur marchande était calculée.

Pour plus d’informations, consulter la page web consacrée à cette exposition.