Accueil > Archives et galeries > Année 2010 > On nous signale... > Philippe de La Hire entre architecture et sciences

Philippe de La Hire entre architecture et sciences

Paris - 24 au 26 juin 2010

Hélène Rousteau-Chambon nous informe du prochain colloque consacré à la personnalité du savant Philippe de La Hire (1640-1718).

Destiné à la peinture par son père Laurent de La Hyre (1606-1656), il entre à l’Académie royale des sciences en 1678 et fut nommé professeur à l’Académie royale d’architecture en 1687, sans jamais avoir fait œuvre d’architecture. Il se montra très actif dans les deux institutions, multipliant les mémoires.
Ce savant universel figure dans toutes les biographies d’hommes de sciences tandis que son activité de peintre a été remise à jour récemment par Madeleine Pinault-Sorensen mais son rôle de professeur à l’Académie d’architecture a été encore fort peu présenté.
Un colloque pluridisciplinaire réunissant historiens des sciences, historiens de l’architecture et historiens de l’art permettra de mieux mesurer la place de cet homme dans les champs variés dans lesquels il se distingua, et de le confronter à ses contemporains prestigieux (Picard, Cassini, Mariotte). Il mettra aussi en exergue les liens profonds entre l’architecture et les sciences à la fin du XVIIe siècle et dans les premières années du XVIIIe siècle
Lors de ce colloque seront aussi présentés les premiers résultats de l’édition du Traité de la coupe des pierres et du Traité d’architecture de Philippe de La Hire.

Organisateurs :
Antonio Becchi, Max-Planck-Institut für Wissenschaftsgeschichte, Berlin
Hélène Rousteau-Chambon, Université de Nantes
Joël Sakarovitch, ENSA Paris-Malaquais & Université Paris Descartes

Téléchargez le programme