Accueil > Archives et galeries > Année 2009 > Evénements > Vendredi 10 avril 2009 : Visite du musée Nissim de Camondo et promenade à (...)
Il reste encore quelques places ! Inscrivez-vous à l’adresse contact ghamu.org.

Vendredi 10 avril 2009 : Visite du musée Nissim de Camondo et promenade à travers le parc Monceau

Sous la conduite de Laëtitia Pierre et de Claire Ollagnier


10h. La visite commencera par la découverte du Musée Nissim de Camondo. L’hôtel de Camondo construit par l’architecte Paul Sergent entre 1912 et 1917, est situé en bordure du parc Monceau. Véritable écrin architectural, l’hôtel est destiné à la mise en valeur de la célèbre collection d’œuvres d’art et de mobilier du XVIIIe siècle acquise par le banquier Moïse de Camondo. Cette demeure familiale introduit la modernité des installations domestiques de la Belle Époque (chauffage, ascenseur, corniches lumineuses) dans un habitat dédié à la réinvention du cadre et de l’art de vivre des hôtels particuliers du siècle de Louis XV et de Louis XVI, sans prétendre au pastiche.
Grâce au legs effectué par son ancien propriétaire à l’état français et à l’Union Centrale des Arts décoratifs, l’hôtel devient un musée en 1936. Il restera notamment fermé tout au long de la Seconde Guerre mondiale afin de protéger l’ensemble du pillage. Rassemblant des pièces de collections issues des ventes prestigieuses organisées au cours du dernier tiers du XIXe siècle et au début du XXe siècle à Paris (vente du Baron Jérôme Pichon, 1878 ; vente du baron Léopold Double,1881 ; vente Stroganoff 1931), le Comité pour Camondo se charge aujourd’hui de préserver l’atmosphère d’un lieu exaltant la fascination d’un grand amateur pour la récréation d’une vision fantasmée du XVIIIe siècle français.

14h. Après une courte pause-déjeuner, nous nous retrouverons pour la visite du parc Monceau. Le duc de Chartres, futur duc d’Orléans (1747-1793), achète en 1769 la terre de Monceau et demande à Carmontelle d’y créer un lieu de plaisir et de rencontre adapté aux fêtes et aux spectacles. Celui-ci crée un jardin pittoresque en juxtaposant des scènes qui donnent l’illusion de tous les temps et de tous les pays. Dix-sept fabriques furent créées parmi lesquelles : des tombeaux, un moulin à eau en ruines, un moulin à vent hollandais, un temple en marbre blanc, un obélisque, un minaret, une pyramide égyptienne, une naumachie. En 1783, l’écossais Thomas Blaikie (1751-1838) prend la direction du jardin et y fait de nombreux changements pour en simplifier le tracé et diversifier les plantations. Confisqué en 1793, comme les autres biens des Orléans, le jardin devient bien national. Le parc, profondément modifié au XIXe siècle, est aujourd’hui encore un lieu de promenade très fréquenté dans lequel subsistent quelques éléments du XVIIIe siècle, notamment la célèbre rotonde de C.-N. Ledoux, révisée par G. Davioud…


Rendez-vous à 10h à l’entrée du Musée Nissim de Camondo :
63, rue de Monceau
75008 Paris
Métro : Villiers, Monceau – Bus : 30, 94, 84

Tarif : gratuit pour les étudiants de moins de 25 ans, 6€ pour les autres.

Attention : Nombre limité à 25 personnes. Merci de vous inscrire le plus tôt possible à l’adresse contact ghamu.org.

bas droite bas droite